La Grèce progresse sur le déficit mais le chômage monte encore

le
2
LA GRÈCE PROGRESSE SUR SON DÉFICIT
LA GRÈCE PROGRESSE SUR SON DÉFICIT

ATHENES (Reuters) - La Grèce a annoncé jeudi avoir dégagé un excédent budgétaire primaire (hors service de la dette) de 2,6 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, ce qui pourrait lui permettre d'atteindre les objectifs budgétaires fixés pour cette année par le plan d'aide international.

Athènes devrait finir l'année avec un excédent primaire de 0,2% du produit intérieur brut (PIB) sur la base du projet de budget 2014 présenté en début de semaine.

Le gouvernement espère que cette amélioration de la situation budgétaire convaincra les bailleurs de fonds internationaux de consentir dans les prochains mois un nouvel effort de réduction du poids de la dette publique.

Le Fonds monétaire international (FMI) a de son côté annoncé mardi prévoir une croissance de 0,6% de l'économie grecque en 2014, après la contraction de 4,2% du PIB attendue pour 2013, sa sixième année consécutive de récession.

D'autres statistiques officielles publiées jeudi montrent toutefois une poursuite de la montée du chômage, à 27,6% de la population active en juillet. Quant à la production industrielle, elle a chuté de 7,2% en août, son quatrième mois consécutif de repli.

Chez les jeunes Grecs, le taux de chômage atteint 55,1%.

Lefteris Papadimas and George Georgiopoulo; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le jeudi 10 oct 2013 à 13:56

    Pourquoi tout ce pataquès ? la grèce ne pourra jamais rembourser sa dette pas plus que les autres pays malgré toute la rigueur du monde . du fric ? il y en a par milliers de milliards de dollars mais il s'en va dans les poche de l'oligarchie mondiale qui veut nous faire croire qu'on ne peut faire autrement .

  • M4709037 le jeudi 10 oct 2013 à 13:43

    La Grèce à une grande expérience dans la manipulation de ses chiffres. Ici afin d'obtenir une réduction de sa dette elle a intérêt à montrer un excédent primaire. Aussi la tentation de tricher doit certainement être grande. L'on ne peut en quelques années une mentalité empreinte de fraude et de tricherie. De plus une amélioration sur un an ne peut qu'être provisoire et ne peut donc servir de base à une réduction définitive de sa dette par l'EU.

Partenaires Taux