La Grèce prête à retourner à la table des négociations-Tsipras

le , mis à jour à 23:37
0

ATHENES, 5 juillet (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a salué dimanche soir la nette victoire du "non" au référendum sur les propositions des créanciers internationaux à son pays et a déclaré que son gouvernement était prêt à retourner sans attendre à des négociations pour permettre une réouverture des banques grecques, qui sont restées fermées cette semaine. Ecartant l'idée que le référendum était de fait un vote sur le maintien ou non de la Grèce dans la zone euro, Alexis Tsipras a estimé que les Grecs lui avaient donné un mandat pour trouver une solution viable avec l'UE et non pas pour aller à l'affrontement avec l'Europe. "Etant donné les circonstances difficiles à l'heure actuelle, vous avez fait un choix très courageux", a-t-il dit dans une allocution télévisée, dimanche en fin de soirée. "J'ai tout à fait conscience que le mandat que vous m'avez confié n'est pas celui d'une rupture avec l'Europe, mais un mandat pour renforcer notre position aux négociations afin de rechercher une solution viable". Alexis Tsipras a déclaré qu'il allait demander au chef de l'Etat grec de convoquer une réunion des dirigeants des partis politiques pour les tenir informés de la situation. (Karolina Tagaris et Michelle Kambas; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux