La Grèce pourrait avoir besoin d'une rallonge

le
0
Après une visite à Athènes, le représentant du Fonds monétaire international envisage plusieurs solutions à l'issue du plan de 110 milliards d'euros, en 2013. Dont «une plus longue période de remboursement» du prêt international.

La Grèce aura probablement besoin de plus d'argent, plus longtemps. Il n'est pas sûr en effet qu'elle puisse rembourser dans les temps les 110 milliards prêtés par l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI), ont reconnu conjointement les créditeurs du pays méditerranéen.

«Savoir si la Grèce sera en mesure» de rembourser dans les deux années prévues de 2014 et 2015 ce prêt «est effectivement une question», a reconnu le représentant du Fonds monétaire international (FMI), Poul Thomsen, à l'issue d'une visite à Athènes. «Nous avons plusieurs options pour régler cela, des options pour permettre une plus longue période de remboursement ou pour accorder un prêt de suivi.» Le patron du FMI, Dominique Strauss-Khan, a déjà préparé les marchés à une telle éventualité, début octobre.

Objectifs atteints

La bonne volonté de la Grèce n'est a priori pas en cause. «Le programme de redressement de l'économie grecque a atteint les objecti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant