La Grèce place ses bons à trois mois mais paye plus cher

le
0

ATHENES, 11 mars (Reuters) - La Grèce a réussi à placer la totalité de ses bons du Trésor à trois mois mis aux enchères mercredi mais a dû consentir un rendement plus élevé à l'issue d'une opération vue comme un test de la capacité du pays, étranglé financièrement, à lever des fonds. L'agence de la dette du pays PDMA a dit avoir placé 1,3 milliard d'euros de papier à trois mois à un rendement de 2,70%, ce qui représente une hausse de 20 points de base par rapport à une émission similaire intervenue en février. Le ratio de couverture de l'offre est resté inchangé à 1,30, ce qui suggère toutefois que la demande est toujours là malgré des conditions tendues en termes de liquidités. Dans ce type de transactions, les seules émissions de titres de dette auquel la Grèce a droit, ce sont les banques grecques qui achètent l'essentiel du papier proposé. La Grèce et des experts de l'Union européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI) doivent entamer ce mercredi des discussions techniques sur les réformes qu'Athènes doit mener pour obtenir un financement supplémentaire. ID:nL5N0WB3HB En attendant, Athènes doit à la fois rembourser les bons du Trésor arrivant à maturité et un prêt de 1,5 milliard d'euros du FMI. (George Georgiopoulos, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux