La Grèce ne peut pas obtenir toujours plus de temps-Weidmann

le , mis à jour à 11:59
0

BERLIN, 22 mai (Reuters) - Les partenaires européens de la Grèce ne peuvent pas indéfiniment donner plus de temps au gouvernement grec pour calmer les marchés financiers et c'est à Athènes de stabiliser son économie, a déclaré le gouverneur de la Bundesbank Jens Weidmann dans le cadre d'une interview accordée à Reuters. Le gouvernement de la gauche radicale du Premier ministre grec Alexis Tsipras espère boucler un accord permettant de débloquer une nouvelle tranche d'aide en échange de réformes dans les jours à venir mais ses créanciers de l'Union européenne et du Fonds monétaire international sont plus pessimistes et jugent qu'il y a encore beaucoup de travail à faire. Interrogé sur les appels aux pays de l'Union européenne à venir en aide à la Grèce et à calmer les inquiétudes sur les marchés financiers, il a déclaré: "Il ne peut pas toujours s'agir simplement de donner plus de temps à la Grèce." Il a interprété par ailleurs la récente volatilité sur certains marchés, y compris l'envolée des rendements obligataires, comme étant des phase de correction des excès. (Gernot Heller, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux