La Grèce ne peut faire face au flux de migrants, dit Tsipras à Lesbos

le
1

LESBOS, Grèce, 5 novembre (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, en visite sur l'île de Lesbos en mer Egée, a reconnu jeudi que son pays était incapable de faire face à l'arrivée quotidienne de plusieurs milliers de migrants. Cette île située face aux côtes turques reçoit une grande partie des migrants débarquant à bord de canots pneumatiques, et les conditions d'accueil y sont, de l'avis des ONG caritatives, déplorables. "Je pense que nous sommes confrontés à un phénomène qui dépasse nos possibilités, tout le monde doit bien le comprendre", a-t-il dit dans un centre d'enregistrement des migrants, avec à ses côtés Martin Schulz, président du parlement européen. (Lefteris Karagiannopoulos; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm le jeudi 5 nov 2015 à 16:21

    la commission européenne prévoit 3 millions d'immigrés vers l'europe d'ici à la fin 2016 !!