La Grèce lève en partie l'interdiction des ventes à découvert

le
0

ATHENES, 1er septembre (Reuters) - La Grèce a levé mardi l'interdiction de ventes à découvert sur les dérivés d'actions mais a prolongé les restrictions sur les titres sous-jacents jusqu'à la fin du mois, en expliquant que les conditions de marché se sont améliorées mais ne sont pas encore revenues à la normale. L'interdiction avait été décrétée lorsqu'Athènes avait imposé un contrôle des capitaux le 29 juin et avait été prolongée jusqu'à fin août. "C'est une levée partielle, qui ne concerne que les dérivés mais non les actions sous-jacentes", a déclaré Xénophon Avionitis, vice-président de la Commission hellénique des Marchés financiers. L'autorité de tutelle de la Bourse d'Athènes a considéré que les conditions de marché n'étaient pas encore revenues pleinement à la normale et qu'une volatilité importante persistait, a-t-il dit, ajoutant : "On peut toujours lever l'interdiction avant qu'elle n'expire." Les ventes à découvert consistent à emprunter des titres ou dérivés tels qu'options ou futures pour les vendre sur le marché en vue de les racheter par la suite meilleur marché et de dégager ainsi une plus-value. Les échanges à la Bourse d'Athènes avaient été suspendus fin juin et jusqu'au 3 août dans le cadre du contrôle des capitaux imposé par les retraits massifs des dépôts bancaires. (George Georgiopoulos, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant