La Grèce humiliée, le Portugal au forceps.

le
0
La Grèce humiliée, le Portugal au forceps.
La Grèce humiliée, le Portugal au forceps.

Une soirée sans trop de surprise si l'on fait abstraction de la défaite à domicile de la Grèce face aux Îles Féroé (0-1): une Allemagne qui gagne facilement, un Portugal qui galère mais est sauvé par Ronaldo, et une Pologne encore séduisante.Groupe D
Après une défaite face à la Pologne et un nul concédé dans les derniers instants du match contre l'Irlande, lors des dernières journées, l'Allemagne devait se reprendre pour ne pas laisser ces deux équipes s'envoler dans le haut du classement. Douceur du calendrier, les Allemands recevaient Gibraltar. L'adversaire idéal pour se relancer, quoi. Après tout, rien de mieux que de casser la gueule d'un petit à la récré pour reprendre confiance en soi. Une belle offrande acceptée avec le plus grand plaisir les joueurs de Joachim Löw. Auteurs d'une partie totalement maîtrisée, les Allemands n'ont laissé que très peu de place au hasard, score final : 4-0. Müller, par deux fois, Götze, puis le malheureux Santos, contre son camp, ont été les buteurs d'une rencontre à sens unique, cette tentative de lob mise à part (en même temps, Neuer a passé la moitié de la rencontre dans le rond central). Un bon résultat pour les champions du monde qui rattrapent l'Irlande à la deuxième place du groupe, les deux nations comptant chacune 7 points.

Un total de points qu'a également atteint l'Ecosse, puisque les hommes de Strachan sont parvenus à dominer leurs voisins Irlandais, grâce à un but extraordinaire de Maloney à un quart d'heure du terme de la rencontre suite à un modèle de combinaison sur corner. Un résultat qui permet donc aux Écossais de tenir la cadence et de s'accrocher aux basques de l'Allemagne et de l'Irlande. Une bonne opération, quoi. De son côté, la Pologne fait toujours la course en tête au sein de ce groupe D. En déplacement en Géorgie, les Polonais n'ont pas fait de détails en s'imposant sur le score de 4-0, grâce à des pions de Glik, Krychowiak, Mila et Milik. Une troisième victoire dans ces éliminatoires pour les anciens coéquipiers d'Obraniak qui occupent désormais le fauteuil de leader avec 10 points au compteur. Propre.

Classement : Pologne 10pts, Allemagne 7pts, Ecosse 7pts, Irlande 7pts, Géorgie 3pts, Gibraltar 0pt
Groupe F
On a eu peur. Peur que ce groupe F nous offre trois matchs sans le moindre but. Peur de voir trois 0-0. Peur de se faire chier, en gros. Et pourtant, même s'il a fallu attendre l'heure de jeu avant de voir des buts, ça valait le coup. Ne serait-ce que pour le but...






Groupe D
Après une défaite face à la Pologne et un nul concédé dans les derniers instants du match contre l'Irlande, lors des dernières journées, l'Allemagne devait se reprendre pour ne pas laisser ces deux équipes s'envoler dans le haut du classement. Douceur du calendrier, les Allemands recevaient Gibraltar. L'adversaire idéal pour se relancer, quoi. Après tout, rien de mieux que de casser la gueule d'un petit à la récré pour reprendre confiance en soi. Une belle offrande acceptée avec le plus grand plaisir les joueurs de Joachim Löw. Auteurs d'une partie totalement maîtrisée, les Allemands n'ont laissé que très peu de place au hasard, score final : 4-0. Müller, par deux fois, Götze, puis le malheureux Santos, contre son camp, ont été les buteurs d'une rencontre à sens unique, cette tentative de lob mise à part (en même temps, Neuer a passé la moitié de la rencontre dans le rond central). Un bon résultat pour les champions du monde qui rattrapent l'Irlande à la deuxième place du groupe, les deux nations comptant chacune 7 points.

Un total de points qu'a également atteint l'Ecosse, puisque les hommes de Strachan sont parvenus à dominer leurs voisins Irlandais, grâce à un but extraordinaire de Maloney à un quart d'heure du terme de la rencontre suite à un modèle de combinaison sur corner. Un résultat qui permet donc aux Écossais de tenir la cadence et de s'accrocher aux basques de l'Allemagne et de l'Irlande. Une bonne opération, quoi. De son côté, la Pologne fait toujours la course en tête au sein de ce groupe D. En déplacement en Géorgie, les Polonais n'ont pas fait de détails en s'imposant sur le score de 4-0, grâce à des pions de Glik, Krychowiak, Mila et Milik. Une troisième victoire dans ces éliminatoires pour les anciens coéquipiers d'Obraniak qui occupent désormais le fauteuil de leader avec 10 points au compteur. Propre.

Classement : Pologne 10pts, Allemagne 7pts, Ecosse 7pts, Irlande 7pts, Géorgie 3pts, Gibraltar 0pt
Groupe F
On a eu peur. Peur que ce groupe F nous offre trois matchs sans le moindre but. Peur de voir trois 0-0. Peur de se faire chier, en gros. Et pourtant, même s'il a fallu attendre l'heure de jeu avant de voir des buts, ça valait le coup. Ne serait-ce que pour le but...






...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant