La Grèce face à ses créanciers : accord aux oubliettes ? (Partie 1)

le
0

Argent contre réformes, c'est le contrat que doivent passer la Grèce et ses créanciers. Il ne reste que cinq jours à Athènes pour payer ses dettes, faute de quoi, la Grèce sera en défaut de paiement. Les négociations se sont poursuivies jeudi à Bruxelles et sont vitales pour l'avenir de la Grèce. Risque-t-elle de sortir de la zone euro ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant