La Grèce espère un accord sur l'aide d'ici au 18 août

le , mis à jour à 13:06
4
LA GRÈCE ESPÈRE UN ACCORD SUR L'AIDE D'ICI AU 18 AOÛT
LA GRÈCE ESPÈRE UN ACCORD SUR L'AIDE D'ICI AU 18 AOÛT

ATHENES (Reuters) - La Grèce espère conclure d'ici au 18 août avec ses créanciers un accord sur un nouveau plan d'aide financière, dont la rédaction débutera mercredi, a déclaré mardi la porte-parole du gouvernement, Olga Gerovassili.

"La première phase des négociations s'achève aujourd'hui et la deuxième phase, qui porte vraiment sur les détails de la rédaction (de l'accord) va débuter", a-t-elle dit à la chaîne de télévision Skai TV.

"Si les conditions du sommet (de l'Union européenne) sont respectées, je pense que nous parviendrons à un accord d'ici au 18 de ce mois", a-t-elle poursuivi.

Les ministres grecs des Finances et de l'Economie doivent rencontrer mardi les représentants des créanciers pour débattre des privatisations et de la recapitalisation des banques.

Dans une interview publiée lundi par le journal Ethnos, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Pierre Moscovici, juge possible la conclusion d'un accord en août, tout en qualifiant l'objectif d'"ambitieux".

Les deux parties doivent s'entendre sur le plan d'aide d'ici au 20 août si la Grèce veut être en mesure de rembourser 3,5 milliards d'euros à la BCE qui échoient à cette date.

Un quotidien grec a rapporté dimanche qu'Athènes pourrait demander à ses créanciers une première tranche d'aide de 24 milliards d'euros, sur un total estimé à 86 milliards.

Les créanciers de la Grèce ont accepté de négocier un troisième plan de renflouement à condition qu'Athènes mette en oeuvre d'ici la fin octobre des réformes importantes, comme l'abandon du régime des pré-retraites.

Lundi, les négociateurs ont convenu que la réforme des pensions vieillesse ne concernerait que les personnes parties à la retraite après la fin juin.

"Nous sommes déterminés à chercher un accord, et à négocier âprement jusqu'à la dernière minute", a dit un responsable grec.

(Angeliki Koutantou, Marc Angrand et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NORDGHAZ le mardi 4 aout 2015 à 16:13

    combien de provisions versées par les banques francaises pour leur filiales grecques ?

  • vmcfb le mardi 4 aout 2015 à 14:40

    Le cas des banques grecques est insoluble..

  • M690389 le mardi 4 aout 2015 à 13:29

    Alors tant mieux

  • SM7 le mardi 4 aout 2015 à 13:00

    Si ça traîne encore un peu ça va arriver quand ils en auront plus besoin.

Partenaires Taux