La Grèce élimine la Côte d'Ivoire sur le fil

le
0
La Grèce élimine la Côte d'Ivoire sur le fil
La Grèce élimine la Côte d'Ivoire sur le fil
Le debrief

Le match de la Côte d'Ivoire ne restera pas dans les annales. Son issue, oui ! Malheureusement, pas forcément comme on l'aurait espéré pour Didier Drogba et consorts. Car tout s'est joué dans les dernières secondes de la partie et cette faute de Sio, tout juste entré en jeu, sur Samaras. Une faute, que certains jugeront litigieuse, qui a précipité la chute de l'empire ivoirien. Mais les Eléphants ont constamment joué avec le feu face à la Grèce. La partition rendue a été poussive. Pour ne pas dire plus? Malmenés la majeure partie de la rencontre, les hommes de Sabri Lamouchi ont pourtant bien cru s'en sortir grâce à un but salvateur de Wilfried Bony, l'attaquant de Swansea, dans le dernier quart d'heure de jeu.

Car auparavant, c'est bien la formation de Fernando Santos qui avait pris l'avantage suite à une erreur incroyable de Cheick Tioté. Et un but de l'entrant Samaris. Mais il ne faut pas se tromper. La Grèce est allée chercher sa qualif'. C'est bien la formation hellène qui a frappé deux fois les poteaux et qui a eu les meilleures occasions. Son élimination aurait été cruelle sur ce qu'ils ont montré face à la Côte d'Ivoire. On retiendra surtout la prestation terne de Yaya Touré et ses coéquipiers. Didier Drogba n'est plus ce qu'il était, Cheick Tioté s'est manqué, Serge Aurier n'a rien du latéral bondissant de notre Ligue 1. Bref, rien n'est allé dans le bons sens pour la formation africaine. Après l'élimination du Cameroun, c'est donc une deuxième nation africaine qui tombe. Sans les honneurs encore une fois. Quant à la Grèce, elle a une belle carte à jouer dans ce tournoi puisqu'elle affrontera le Costa Rica en huitièmes de finale. De là à nous refaire le coup de 2004?

Calendrier et résultats | Le classement des buteurs | La Tweet Map du Mondial

Le film du match

33eme minute La barre pour la Grèce ! Superbe contre initié par Holebas qui se sert de Samaras comme point d'appui. Retrouvé sur son pied droit, le latéral gauche grec tente sa chance en force et trouve la transversale de Barry, complètement battu sur le coup. Quelle occasion pour la Grèce !

42eme minute (1-0) La Grèce ouvre le score. Quelle erreur de Tioté qui manque complètement sa remise en retrait à 40 mètres du but. Le ballon est récupéré par Samaris qui prend appui sur Samaras pour partir au but et tromper Copa Barry.

55eme minute Lazaros proche de faire le break. Le milieu de terrain grec efface deux joueurs, se présente aux 20 mètres et frappe d'un pointu du droit. Le ballon passe à côté du but.

59eme minute Bien décalé sur le côté droit, Salpingidis prend sa chance de plus de 25 mètres mais Copa Barry s'interpose. La Côte d'Ivoire a eu chaud !

68eme minute Quel boulet de canon de Karagounis ! Le capitaine de la sélection grecque prend sa chance de plus de 25 mètres mais sa frappe va s'écraser sur la barre transversale de Copa Barry. C'est la deuxième depuis le début de la rencontre.

74eme minute (1-1) Excellent travail de Kalou au milieu du terrain, qui trouve Gervinho dans la surface, côté gauche. Le milieu offensif de la Roma sert idéalement Bony en retrait. Sans contrôle, l'attaquant de Swansea place une frappe hors de portée de Glykos. La Côte d'Ivoire est de nouveau qualifiée !

90eme+2 minute (2-1) Le pénalty pour la Grèce dans les arrêts de jeu ! Bien servi dans la surface par Salpingidis, Samaras est accroché par Sio au moment de frapper au but. M.Vera n'hésite pas et siffle. Samaras ne se fait pas prier pour se faire justice et envoyer la Grèce en huitièmes de finale. Que c'est cruel pour la Côte d'Ivoire !

Les joueurs à la loupe

Grèce Grèce Avec deux blesses rapides, KARNEZIS et P.KONE, Fernando Santos a dû s'employer en première période pour que son équipe tienne le coup. Mais le moins que l'on puisse dire est que les remplaçants ont fait le job. A l'image de SAMARIS qui a inscrit le premier but mais qui a aussi beaucoup pesé dans l'entrejeu. Une belle trouvaille. Quant à GLYKOS, il a rapidement trouvé sa place dans le but. Il n'a rien pu faire sur le but de Bony mais a montré de l'autorité. En défense, MANOLAS a été exemplaire dans ses interventions. Il a été parfaitement épaulé par PAPASTATHOPOULOS, très bon dans les duels. Les latéraux TOROSIDIS et HOLEBAS ont aussi eu le mérite de bien tenir face aux montées ivoiriennes. Enfin, mention spéciale à CHRISTODOULOPOULOS que l'on attendait pas forcément au coup d'envoi mais qui a beaucoup travaillé pour son équipe. Offensivement et défensivement. Une rencontre pleine. En attaque, SAMARAS a encore pesé par son gabarit et son jeu en pivot. Enfin, l'infatigable KARAGOUNIS a été excellent. Il aurait même pu marquer d'une frappe surpuissante sur la barre. Précieux à la récupération. Côte d'Ivoire Côte d'IvoireLa Côte d'Ivoire a souffert. Particulièrement au milieu du terrain où C.TIOTE a tout manqué. A côté de la plaque, le joueur de Newcastle a offert un but aux Grecs avant de céder sa place à l'heure de jeu. Son remplaçant BONY a eu le mérite de mettre un coup de boost à l'attaque ivoirienne. Son but aurait pu être historique. A côté de lui, DROGBA a paru vraiment en difficulté. S'il a essayé de peser par son physique, le capitaine ivoirien n'a pas fait grand-chose de bon. Il est vieillissant et ça se sent de plus en plus. GERVINHO a lui beaucoup tenté par ses provocations balle au pied mais il n'était pas dans un grand soir. Il aura tout de même offert une passe décisive. S.KALOU a lui beaucoup bougé sur le front de l'attaque mais il s'est révélé bien inutile. Déception du côté de YAYA TOURE qui a perdu beaucoup de ballons et n'a pas eu son influence habituelle. Brillant en Ligue 1 avec Toulouse, S.AURIER a été beaucoup performant avec les Eléphants. Contre la Grèce, il a même joué à contre-courant. C'est lui qui joue mal le coup en fin de match sur le but grec. BAMBA et KOLO TOURE ont manqué de vivacité. La charnière ivoirienne est lourde. Et cela s'est ressenti.

Monsieur l'arbitre au rapport

Un arbitrage de qualité. Des avertissements justifiés et une habileté pour laisser le jeu se développer. Un pénalty sifflé en fin de match qui pourra tout de même prêter à discussion.

Ça s'est passé en coulisses?

- Yaya Touré est devenu le seul joueur à avoir disputé les neuf matchs de la Côte d'Ivoire en Coupe du Monde.

- Remplaçant lors des deux premiers matchs de la Côte d'Ivoire, Didier Drogba a débuté en pointe face à la Grèce. Côté grec, Katsouranis, suspendu, n'était pas là.

- La Grèce n'a gagné que deux de ses neuf matchs en Coupe du Monde (1 nul, 6 défaites), la dernière victoire, c'était déjà contre une équipe africaine : Le Nigeria (2-1) le 17 juin 2010.

La feuille de match CM 2014 (Groupe C) / GRECE ? COTE D'IVOIRE : 2-1

Stade Castelao ? Fortaleza (63 000 spectateurs environ) Temps chaud - Pelouse en bon état Arbitre : M.Vera (EQU) (7) Buts : Samaris (42eme) et Samaras (90eme+2 sp) pour la Grèce ? Bony (74eme) pour la Côte d'Ivoire Avertissements : Drogba (37eme), S.Kalou (62eme), Dié (70eme) pour la Côte d'Ivoire Expulsion : Aucune Grèce Grèce Karnezis (non noté) puis Glykos (24eme) (6) ? Torosidis (6), Manolas (7), Papastathopoulos (7), Holebas (6) ? Karagounis (cap) (7) puis Gekas (78eme), Maniatis (7), Christodoulopoulos (7) ? P.Kone (non noté) puis Samaris (12eme) (7), Samaras (7), Salpingidis (6) N'ont pas participé : Kapino (g), Vyntra, Moras, Tzavellas, Fetfatzidis, Tachtsidis, Tziolis, Katsouranis, Mitroglou Sélectionneur : F.Santos

Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Copa Barry (6) ? Aurier (5), K.Touré (5), Bamba (6), Boka (5) ? C.Tioté (3) puis Bony (61eme), S.Die (5) ? S.Kalou (5), Y.Touré (5), Gervinho (6) puis Sio (83eme) ? Drogba (cap) (4) puis Diomandé (79eme) N'ont pas participé : Mandé (g), Gbohouo (g), Akpa Akpro, Viera, Gradel, Bolly, Djakpa, Zokora, Ya Konan Sélectionneur : S.Lamouchi

Calendrier, résultats, news, interviews, reportages, historiques? Pour tout savoir sur la Coupe du Monde

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant