La Grèce doit lever 3 milliards d'euros en urgence

le
0
La Grèce a obtenu l'aval de la Banque centrale européenne, qui assure qu'elle ne fait pas marcher la planche à billets.

Pour éviter la faillite la semaine prochaine, lorsqu'elle devra rembourser 4,1 milliards d'euros d'emprunts à court terme, la Grèce n'a d'autre choix que de recourir à un emprunt exceptionnel de 3 milliards d'euros, mardi, auprès de sa banque centrale grecque. Cette opération de sauvetage express revient à accorder une avance au Trésor grec. Elle a obtenu l'aval de la Banque centrale européenne, qui assure qu'elle ne fait pas marcher la planche à billets. Le même procédé avait été utilisé au moins d'août quand la Grèce a dû faire face à une échéance de dette, sans avoir obtenu l'aide promise par l'UE et le FMI.

8 milliards d'euros d'impayés

Trois mois plus tard, le versement de l'aide internationale de 31,5 milliards d'euros se fait toujours attendre. Sans ce prêt, la Grèce n'aura pas l'argent nécessaire pour payer salaires et r...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant