La Grèce disposée à acheter le gaz israélien

le
0
(Commodesk) La Grèce compte profiter de la découverte de gaz au large des côtes israéliennes pour réduire sa dépendance vis-à-vis du gaz russe. Elle pourrait abandonner le projet d'acheminer jusqu'en Grèce du gaz d'Azerbaïbjan. Les ministres grec, israélien et chypriote chargés de l'énergie se sont rencontrés mercredi 28 mars pour évoquer une coopération dans l'exploitation des gisements en Méditerranée. « Le choix le plus naturel consiste à exporter vers l'Europe via la Grèce », a déclaré le ministre des Infrastructures israélien Uzi Landau. La construction d'un gazoduc prendrait au moins huit ans, mais des supertankers pourraient transporter le GNL d'ici là. Chypre propose, alternativement, de faire circuler de l'électricité fabriquée par une centrale à gaz par câble sous-marin. Le ministre de l'énergie israélien estime que les champs de Tamar et Léviathan suffiront à couvrir les besoins de son pays pendant 70 ans.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant