La Grèce devra patienter avant de recevoir son aide

le
0
Les créanciers de la Grèce lui ont accordé un délai de deux ans pour atteindre ses objectifs budgétaires. La tranche d'aide de 31,5 milliards d'euros attendue par Athènes pourrait être débloquée mardi prochain lors d'une nouvelle réunion.

«Les Grecs ont tenu leurs promesses, il nous revient maintenant de tenir les nôtres», a déclaré hier le chef de file de l'Eurogroupe, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker. Les créanciers d'Athènes ont décidé hier d'accorder deux années supplémentaires à Athènes pour réaliser les économies qu'ils lui réclament. Athènes aura ainsi jusqu'en 2016, et non 2014 comme prévu initialement, pour atteindre l'objectif d'un excédent budgétaire primaire de 4,5% du PIB, jugé compatible avec une diminution de la dette.

Mais, sur fond de divergences entre la BCE, le FMI et dix-sept capitales de l'euro - elles-mêmes divisées entre elles - les ministres des Finances de la zone euro réunis à Bruxelles n'ont pas débloqué la nouvelle tranc...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant