La Grèce autorise l'extradition d'un Syrien vers les USA

le
0
    ATHENES, 8 décembre (Reuters) - La Cour de cassation grecque 
a ordonné mardi l'extradition d'un ressortissant syrien vers les 
Etats-Unis qui ont émis à son encontre un mandat d'arrêt 
international pour utilisation de faux passeports et usurpation 
d'identité. 
    L'homme, seulement identifié par les initiales H. K., a été 
appréhendé à Athènes en juillet et était détenu dans une maison 
d'arrêt de haute sécurité dans l'attente de son procès. 
    Les autorités judiciaires américaines ont indiqué que 
l'homme avait rencontré plusieurs fois cette année dans la 
capitale grecque un agent des services de renseignement 
américains et qu'il s'était mis d'accord avec lui pour la 
fourniture de quatre faux passeports en échange de 10.000 euros. 
    L'une de ces rencontres a été enregistrée par l'agent 
fédéral américain. 
    Les autorités grecques ont également inculpé le prévenu de 
falsification et d'assistance à des migrants pour entrer et 
sortir du pays. 
     
     
 
 (Costantinos Georgizas; Pierre Sérisier pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant