La Grèce adjugera E1,25 md de bons du Trésor le 8 juillet

le , mis à jour à 16:02
3

ATHENES, 3 juillet (Reuters) - La Grèce va émettre 1,25 milliard d'euros de bons du Trésor à six mois le 8 juillet en vue de refinancer une échéance arrivant à maturité, a annoncé vendredi l'agence grecque de la dette, alors que l'incertitude plane concernant la réouverture des banques du pays la semaine prochaine, après six jours de fermeture. Le projet du Premier ministre, Alexis Tsipras, d'organiser un referendum dimanche sur les propositions des créanciers de la Grèce a signé la rupture des négociations, entraînant une rapide fermeture des guichets des banques et remettant potentiellement en question l'avenir de la Grèce au sein de la zone euro. L'agence de la dette publique doit refinancer deux milliards d'euros de bons à six mois qui arrivent à échéance le 10 juillet. Une adjudication de même type réalisée le mois dernier avait été adjugée à un rendement moyen de 2,97%. "Dans les opérations de refinancement de dette, les détenteurs de bons du Trésor renouvellent leurs positions au lieu de se faire rembourser les titres arrivant à maturité qu'ils détiennent, ce qui fait que la vente peut avoir lieu. Ce sera un refinancement comme tous les autres", a indiqué à Reuters un responsable de l'agence de la dette. Selon la législation mise en place pour imposer un contrôle des capitaux dans le pays cette semaine, les banques doivent rouvrir mardi même si le gouvernement a dit qu'elles ne rouvriraient pas avant qu'un accord ait été bouclé avec les créanciers. Même dans ce dernier cas, le système bancaire grec serait en difficulté s'il ne bénéficie plus des injections de liquidités d'urgence (ELA) de la Banque centrale européenne. Au cours des négociations, Athènes a demandé une augmentation du plafond autorisé d'émissions de bons du Trésor. Mais la BCE n'a pas voulu que l'Etat grec puisse combler ses besoins de financement en vendant à ses banques de la dette à court terme payée avec de l'argent obtenu auprès de la banque centrale grecque (chargée de distribuer l'ELA), alors que le pays ne parvenait pas à respecter ses engagements dans le cadre de son deuxième plan de sauvetage, qui a pris fin le 30 juin. (George Georgiopoulos, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le vendredi 3 juil 2015 à 17:53

    SUPER , j'achète tout pour 1 EURO (français)

  • jes.albe le vendredi 3 juil 2015 à 17:25

    ridicule qui va acheter cela ?

  • bsdm le vendredi 3 juil 2015 à 17:01

    Ce sont les banques grecques en faillite qui souscrivent les bons du trésor grec avec les liquididités de la BCE : grosse cavalerie qui arrive à bout de soufle : déja plus de 86 milliards de la BCE avancés aux banques grecques qui ne rembourseront jamais !!

Partenaires Taux