La Grèce a "gravement négligé" ses devoirs frontaliers-CE

le
0
    27 janvier (Reuters) - La Grèce a "gravement négligé" ses 
obligations frontalières prévues par les accords régissant 
l'espace Schengen et elle pourrait faire l'objet de nouveaux 
contrôles aux frontières de la part des autres Etats membres si 
elle ne résoud pas ce problème dans les trois mois, estime le 
vice-président de la Commission européenne. 
    "Le projet de rapport conclut que la Grèce a gravement 
négligé ses obligations et qu'il y a de graves lacunes de la 
part des autorités grecques dans la mise en oeuvre des contrôles 
à la frontière externe", a dit Valdis Dombrovskis, mercredi. 
    Les conclusions de la Commission européenne, qui sont 
discutées par les commissaires lors de leur réunion hebdomadaire 
du mercredi matin, constituent une étape clé vers une extension 
temporaire pour une période pouvant aller jusqu'à deux ans des 
contrôles frontaliers imposés par certains pays membres à leurs 
propres frontières. 
     
 
 (Gabriela Baczynska; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant