La Grèce a effacé 21,3 milliards d'euros de dettes

le
0
L'opération de rachat de dette grecque cloturée ce mardi a été un succès, même si le prix de rachat des obligations est plus cher que prévu. Elle doit permettre le versement d'aide UE-FMI de 34,4 milliards d'euros jeudi.

La Grèce a effacé 21,3 milliards d'euros de dettes sur un stock de 340 milliards grâce à son opération de rachat de dettes, lancée la semaine dernière. Le résultat est un succès. Prolongée de 24 heures, l'opération a suscité des offres pour un montant de 31,8 milliards d'euros - valeur faciale des obligations -, ce qui est plus que les 30 milliards escomptés.

Seul hic, le gouvernement grec a dû payer un peu plus cher que prévu les titres de dettes: 33,5 cents par euro, contre un peu plus de 30 cents prévu. Cela signifie que la Grèce devra débourser plus que les 10 milliards d'euros pour boucler cette opération de rachat. La rallonge est estimée à 450 millions d'euros. Une somme que la Grèce peut emprunter elle-même sur les marchés, comme...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant