La Grèce a des solutions alternatives pour son financement-source

le
1

ATHENES, 2 mars (Reuters) - La Grèce a des solutions alternatives pour couvrir ses besoins de financement en mars, a affirmé lundi un responsable du ministère des Finances mais sans spécifier quelles options pourraient être utilisées. Incapable de se financer sur les marchés et confronté à une baisse des recettes fiscales, le Trésor grec risque de se trouver à court de liquidités d'ici le milieu ou la fin du mois en l'absence d'aide extérieure. Il doit notamment rembourser un prêt de 1,5 milliard d'euros du Fonds monétaire international. "Nous disposons d'alternatives pour régler le problème de liquidités en mars", a dit la source à Reuters en réponse à la question de savoir si Athènes pourrait couvrir ses besoins sans émettre de nouveaux bons du Trésor et sans percevoir le bénéfice de 1,9 milliard d'euros que la Banque centrale européenne a réalisé sur l'achat d'obligations grecques. (Lefteris Papadimas, Véronique Tison pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le lundi 2 mar 2015 à 16:30

    Ils sont tres fort ces Grecs

Partenaires Taux