La grande panne de Fiat

le
0
INFOGRAPHIE - Le constructeur italien a glissé du deuxième au huitième rang européen en 20 ans.

L'indémodable Fiat 500 est toujours sur le devant de la scène, mais les Lancia Delta ou les Alfa 75 ont disparu. Il est bien loin le temps des succès pour les marques automobiles transalpines, aujourd'hui regroupées au sein de Fiat.

En 1990, le constructeur, qui rassemblait déjà les trois marques Fiat, Alfa Romeo et Lancia, occupait le deuxième rang européen. Avec 13,6 % du marché, il n'était devancé que par le seul groupe Volkswagen. Depuis le début de cette année 2013, la société dirigée par Sergio Marchionne n'a vendu que 6,2% des voitures écoulées en Europe et n'occupe plus que le 8e rang européen, derrière Volkswagen, toujours, mais également Peugeot Citroën, Renault, General Motors, Ford, BMW et Hyundai-Kia. Le constructeur de la 500 n'est plus que l'ombre de lui-même. En novembre, il a vendu moins de voitures en Europe que sur le seul marché brésilien...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant