La Grande-Bretagne restera dans l'UE, dit un ministre autrichien

le
1
 (Actualisé avec précisions, nouvelles citations) 
    BERLIN, 4 juillet (Reuters) - Le ministre autrichien des 
Finances, Hans Jörg Schelling, a déclaré au quotidien allemand 
Handelsblatt s'attendre à ce que la Grande-Bretagne reste membre 
de l'Union européenne en dépit du résultat du référendum du 23 
juin favorable à sa sortie. 
    Il a ajouté que le choix des électeurs britanniques 
obligeait l'UE à se réformer et à accorder la priorité à des 
domaines tels que le marché unique, le changement climatique et 
la sécurité, en laissant aux Etats membres la responsabilité des 
autres domaines. 
    "La Grande-Bretagne restera membre de l'UE à l'avenir", 
a-t-il dit selon un extrait en anglais de l'entretien à paraître 
mardi.  
    "Dans cinq ans, il y aura encore 28 Etats membres", a-t-il 
ajouté.  
    Il a estimé que les Britanniques avaient été choqués par 
l'impact du référendum sur les marchés financiers, sur la livre 
sterling et sur les entreprises, dont certaines envisagent déjà 
de déménager pour conserver l'accès au marché unique européen. 
    "Quand on voit toutes celles qui veulent déménager dans 
l'UE, cela sert de signal d'alarme pour que la Grande-Bretagne 
ne parte pas au final", a-t-il dit.  
    Hans Jörg Schelling ajoute qu'une solution possible serait 
que la Grande-Bretagne ne demande tout simplement pas à sortir 
de l'Union.  
    Plus longue sera la période d'incertitude sur l'avenir des 
relations entre la Grande-Bretagne et l'UE, a poursuivi le 
ministre autrichien, plus les marchés et l'opinion publique 
seront perturbés et plus grands seront les dommages pour 
l'Europe, à commencer par la Grande-Bretagne.  
     
 
 (Michelle Martin; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 5 mois

    Exit la démocratie.