La Grande-Bretagne rend hommage aux soldats tués en Afghanistan

le
0

LONDRES, 13 mars (Reuters) - La reine Elizabeth a assisté vendredi à une messe organisée dans la cathédrale Saint-Paul à Londres en mémoire des 453 soldats britaniques morts lors de la guerre en Afghanistan. Les dernières forces combattantes britanniques se sont retirées du territoire afghan en octobre dernier, seuls 500 conseillers militaires et instructeurs demeurant sur place pour aider les forces de sécurité locales. Pour le gouvernement britannique, ce conflit se justifiait par la nécessité d'empêcher les insurgés islamistes de se servir de l'Afghanistan comme d'une base à partir de laquelle ils pouvaient lancer des opérations terroristes contre des intérêts occidentaux. L'opinion publique britannique demeure divisée sur la pertinence de cette guerre, certains faisant valoir que les enjeux n'ont pas été clairement définis et que la Grande-Bretagne y a payé un prix trop élevé. Parmi les personnalités présentes dans la cathédrale, se trouvait l'ancien Premier ministre Tony Blair qui prit la décision d'engager son pays dans la coalition internationale conduite par les Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001. Lors de la célébration, l'archevêque de Cantorbéry, chef de l'Eglise anglicane, a béni une croix fabriquée à partir d'obus qui avait été érigée devant un mur à la mémoire des soldats tués à Camp Bastion, principale base britannique en Afghanistan. (Estelle Shirbon; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant