La Grande-Bretagne profite de la baisse de la livre pour réduire son déficit commercial

le
0

(AOF) - Au troisième trimestre, le déficit commercial britannique s'est réduit à 11 milliards de livres sterling, sous le consensus de 11,2 milliards. Soutenues par la dépréciation de la livre sterling suite à la victoire du Brexit fin juin, les exportations ont augmenté de 3,4% à 136,2 milliards, surperformant des importations en hausse de 2%. La baisse de la devise, qui a incité les entreprises à augmenter les prix pour compenser l'effet déflationniste, a été particulièrement sensible sur les exportations de biens. Ces dernières ont augmenté de 6,1% au troisième trimestre contre +5,8% au deuxième.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant