La glace fond plus vite que d'ordinaire au Groenland

le
0
La fonte des glaces au Groenland serait très largement le fait d'un réchauffement climatique d'origine anthropique.
La fonte des glaces au Groenland serait très largement le fait d'un réchauffement climatique d'origine anthropique.
Les derniers chiffres sont alarmants.

Là-bas plus qu'ailleurs, le réchauffement climatique frappe fort. Toutes les études scientifiques récentes en attestent : au Groenland, l'érosion de la calotte glaciaire atteint des proportions affolantes.
Co-réalisée par la NASA, la dernière étude en date, relayée par nos confrères de l'AFP, fait même état d'une fonte record du sol gelé en trois décennies d'observations satellitaires. Si l'on en croit les données de trois satellites décryptées par l'agence spatiale américaine et des scientifiques universitaires, près de... 97 % de la calotte glaciaire en surface aurait en effet dégelé au dernier pointage, le 12 juillet dernier.
Un pourcentage proprement hallucinant ? jusqu'alors, la plus importante fonte détectée par satellite n'excédait pas 55 %, a rapporté la BBC -, au point de déconcerter les chercheurs, lesquels ont dans un premier temps cru à une erreur... « Je me suis d'abord interrogé sur le résultat : était-ce bien réel ou était-ce dû à une erreur de données ? », a ainsi confié l'expert de la NASA Son Nghiem, cité par l'AFP. Ses doutes étaient plus que fondés dans la mesure où « seulement » 40 % de la calotte glaciaire avait fondu à peine quatre jours avant.
« Les chercheurs doivent maintenant déterminer si cet événement, qui coïncide avec une forte pression inhabituelle d'air chaud au-dessus du Groenland, va contribuer à une hausse du niveau des océans », pré
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant