La gestion et la comptabilité s'internationalisent

le
0
Malgré une conjoncture morose, les contrôleurs financiers, auditeurs internes et chargés de consolidation restent des fonctions recherchées.

Les métiers de la comptabilité, de la gestion et de la finance pâtissent, comme les autres, de la morosité ambiante. Pourtant, comme le souligne le cabinet Robert Walters qui accuse une légère baisse en volume cette année sur ces métiers, mais un chiffre d'affaires en hausse, l'international peut constituer un vrai appel d'air pour les candidats les plus prometteurs. «Outre les fonctions middle management, nous travaillons de plus en plus sur du top management: des profils plus expérimentés, avec des process de recrutement plus longs», explique Marina Baillon, senior manager chez Robert Walters. Les départs en retraite, les créations de filiales à l'étranger expliquent ce besoin de cadres supérieurs. «30 % des missions en gestion finance sont internationales. Nous recherchons des financiers français pour des ouvertures en...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant