La gestion des Hauts-de-Seine sous Nicolas Sarkozy contrôlée

le
3

PARIS (Reuters) - La chambre régionale des comptes (CRC) d'Ile-de-France se penche sur la gestion du département des Hauts-de-Seine à l'époque où il était présidé par Nicolas Sarkozy, avant que celui-ci ne devienne chef de l'Etat.

"C'est un contrôle normal, comme il y en a régulièrement", a déclaré une porte-parole du Conseil général des Hauts-de-Seine, confirmant une information de France Info. "Ce qui est un peu surprenant, c'est qu'ils reviennent assez souvent et remontent à la période 2004-2007."

Elle a également confirmé que ce contrôle portait notamment sur le marché de la fibre optique et que le Conseil général avait mis à la disposition des inspecteurs de la CRC un bureau.

Le marché de la fibre optique dans les Hauts-de-Seine avait été obtenu par Numericable avec une subvention de 59 millions d'euros du Conseil général, a rappelé France Info. Ce marché a fait l'objet de recours mais a été validé par le tribunal administratif de Versailles et la Cour de Justice européenne.

L'entourage de Nicolas Sarkozy s'est dit vendredi au courant du contrôle mais "serein".

"Le Conseil général va fournir les éléments en toute transparence. Il n'y a aucune difficulté", a-t-on dit de même source à Reuters, tout en s'interrogeant sur les raisons qui ont amené la CRC à s'intéresser aujourd'hui à des dossiers vieux de plus de six ans.

L'entourage de l'actuel président du Conseil général, Patrick Devedjian, fait pour sa part valoir que le dernier contrôle exercé par la CRC s'était traduit par un "satisfecit" pour l'actuelle présidence du département.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mjjmimi le vendredi 15 nov 2013 à 15:05

    Lors du dernier contrôle la CRC aurait apporté au Cabinet Noir de l'Elysée la preuve que Nicolas Sarkosy aurait bien emprunté un mouchoir à l'accueil du Conseil Général et ne l'aurait pas rendu! "Un jour je l'aurais!" se serait exclamé François Ho...

  • manx750 le vendredi 15 nov 2013 à 12:13

    Et la gestion du conseil général de Correze, mis en quasi faillite par un certain FH avant qu'il ne mette la France en failite, elle sera verifiee quand ?

  • M4960905 le vendredi 15 nov 2013 à 11:15

    Le résultat ne peut pas faire de doute.