La gestion de fortune va devoir repenser son modèle

le
0

(NEWSManagers.com) - Les acteurs de la gestion de fortune vont devoir repenser entièrement leur modèle s'ils veulent maintenir leur rentabilité. La croissance des actifs sous gestion devrait ralentir, passant de 7% de croissance annuelle moyenne au cours des cinq dernières années à 5% par an jusqu'en 2020 compte tenu des faibles rendements, selon une étude publié le 4 novembre par Oliver Wyman réalisé en partenariat avec Deutsche Bank Research sur les perspectives de l'industrie de la gestion de fortune (" Running faster to stand still" ). Les commissions souffriront probablement des normes de transparence plus élevées, de l'émergence de nouveaux concurrents et de la mutation vers des produits de gestion passive.

" Les sources de performance de la gestion de fortune ont changé au cours des dernières années et les acteurs de l'industrie devront prendre des mesures sur les coûts et développer davantage la relation client pour maintenir les revenus" , explique Philippe Bongrand, Partner Asset Management chez Oliver Wyman. L'industrie devrait explorer de nouvelles sources de création de valeur, telles que les plateformes qui permettent aux investisseurs d'accéder à des opportunités d'investissement dans l'immobilier direct ou dans des secteurs en croissance par exemple.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant