La gestion d'actifs va devoir arbitrer des exigences contradictoires

le
0
(NEWSManagers.com) - Avec le service de Recherche-Economie de l' Association Française de la Gestion Financière ( AFG), Equinox consulting a conduit en 2011 une étude sur l'évolution de la gestion d'actifs en France. Dans ses grandes lignes, ce document met en exergue que l'intensification de la concurrence est appelée à se poursuivre ces prochaines années et que la croissance des encours ne devrait plus désormais s'accompagner de créations d'emplois significatives.

En outre, les personnes interrogées s'attendent à une croissance plus rapide des gestions institutionnelle et privée que celle d'OPCVM, à une rationalisation accrue des gammes de produits, même si les encours continuent d'augmenter.

Dans la partie consacrée à l'évolution du modèle organisationnel des sociétés de gestion, l'étude fait cependant ressortir que la clientèle institutionnelle, pourtant l'un des gisements de croissance, semble de plus en plus difficile à conquérir tandis la gestion des mandats institutionnels et des fonds dédiés devient de moins en moins profitable.

D'autre part, le renforcement de la fonction commerciale, qui permet de mettre en place des offres personnalisées (donc potentiellement consommatrices de ressources humaines alors qu'il y aurait beaucoup moins de créations d'emplois), serait l'un des éléments différenciants au sein du marché de la gestion d'actifs.

Par ailleurs, les membres du panel considèrent majoritairement que la pression réglementaire n'est pas de nature à renforcer la confiance des clients et qu'elle provoquera plutôt une différenciation qu'une convergence des business models.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant