La gestion collective française retombe à ses niveaux d'avril 2005

le
0
(NEWSManagers.com) -
Les craintes des investisseurs ne finissent pas de faire souffrir la gestion collective française. Selon les dernières données publiées par Europerformance SIX Telekurs, les rachats ont représenté au troisième trimestre 2011 24,2 milliards d'euros. Il s'agit du huitième trimestre consécutif de décollecte. Sur un an glissant, les retraits sur les OPCVM français atteignent au total 76 milliards d'euros. Et ils ont été particulièrement forts sur les produits de long terme. Les OPCVM actions ont ainsi subi des retraits de 8 milliards d'euros, notamment au cours du mois août. Dans le détail, sur le trimestre, les fonds " Actions France" , " Actions Euro" et " Actions Europe" ont enregistré 4 milliards d' euros de rachats, les fonds " Actions Internationales" et les fonds " Actions Amérique" 1,4 milliard d' euros et 884 millions d' euros de retraits, les fonds " Actions Asie" ont décollecté de 471 millions d' euros. Toutes les catégories de fonds " Actions Sectorielles" ont également comptabilisé des rachats (-1,3 milliard d' euros) dont -492 millions d' euros de désengagements en fonds " Actions Or et Matières Premières" .


Par ailleurs, les mauvaises performances des marchés ont ajouté un impact négatif supplémentaire. L'effet de marché négatif a atteint 45,3 milliards d'euros au troisième trimestre. Avec une baisse de 8,9 % au cours des trois derniers mois, l'encours de la gestion collective français s'élève à fin septembre à 735,1 milliards d'euros, faisant retomber le marché des fonds français à son niveau d'avril 2005.



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant