La Géorgie condamne l'accord stratégique Russie-Ossétie du Sud

le
0

TBILISSI, 19 février (Reuters) - La Géorgie a condamné jeudi la signature d'un accord frontalier entre sa région sécessionniste d'Ossétie du Sud et la Russie, accusant Moscou de se rapprocher un peu plus de l'annexion de ce territoire. La Géorgie, qui souhaite entrer dans l'Otan, et la Russie se sont livré en 2008 une guerre à propos de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, autre région séparatiste de Géorgie. Après la fin du conflit, Moscou a reconnu ces deux régions comme des pays indépendants. Moscou a ensuite signé un "partenariat stratégique" avec l'Abkhazie en novembre dernier, sept mois après avoir annexé la péninsule ukrainienne de Crimée. ID:nL6N0TE40R La Russie soutient aussi les rebelles séparatistes de l'Est ukrainien. La Russie dit vouloir conclure un accord similaire avec l'Ossétie du Sud pour intégrer ses forces de sécurité avec celles de la province sécessionniste. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a signé un accord préliminaire en ce sens mercredi. "C'est une nouvelle action dirigée contre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Géorgie et une tentative de redessiner artificiellement les frontières internationalement reconnues", a déclaré le ministère grégorien des Affaires étrangères. L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud survivent grâce au soutien financier de la Russie. Sergueï Lavrov a également indiqué mercredi que la Russie prendrait "des mesures pour empêcher l'effet négatif des tentatives pour faire entrer Tbilissi dans l'Otan." La Géorgie a rétorqué jeudi que la Russie était une menace pour la stabilité dans la région et n'avait pas d'influence sur le processus d'intégration de la Géorgie dans l'Otan. Le processus d'intégration de la Géorgie au sein de l'Otan a été ralenti par les Etats membres de l'Otan qui craignent que la Russie n'y voie une nouvelle provocation, estiment les analystes. (Margarita Antidze; Danielle Rouquié pour le service français, édité par)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant