La GB doit notifier son départ début septembre, dit Hollande

le
1
    BRUXELLES, 29 juin (Reuters) - Le futur gouvernement 
britannique devra notifier dès sa constitution sa demande de 
départ de l'Union européenne, a déclaré mercredi François 
Hollande. 
    Ceci doit donc intervenir "au début du mois de septembre", a 
ajouté le président français à l'issue d'une rencontre entre les 
27 - les 28 pays de l'Union sans le Royaume-Uni - à Bruxelles. 
    Au titre des initiatives à prendre pour la future Union à 
27, il a estimé que les Etats membres pouvaient mutualiser leurs 
efforts de défense et qu'il fallait adapter la politique de 
concurrence pour constituer des champions européens. 
    Le Royaume-Uni doit déposer sa demande formelle de 
notification de sortie de l'Union "le plus tôt possible", a dit 
François Hollande. "Aussitôt ce gouvernement est-il formé, 
aussitôt doit-il déposer sa demande de notification", a-t-il 
dit. 
    Il a répété qu'un futur accès du Royaume-Uni au marché 
intérieur européen impliquerait l'acceptation des quatre 
libertés de circulation - biens, services, capitaux et 
personnes. 
    "Il ne peut pas y avoir de dérogation. On ne peut pas 
prendre trois libertés et en écarter une quatrième, notamment la 
liberté de circulation", a dit François Hollande, en ajoutant 
qu'il fallait également contribuer financièrement à l'Union.  
 
 (Jean-Baptiste Vey et Elizabeth Pineau, édité par Yves 
Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 5 mois

    Ouhh, comme FH fait peur aux anglais.