La gazette du tennis: la vérité de Monfils

le
0
La gazette du tennis: la vérité de Monfils
La gazette du tennis: la vérité de Monfils

PARIS (Reuters) - Gaël Monfils a remporté mardi à Madrid sa première victoire sur le circuit depuis Miami. Le Français s'était en effet blessé début avril à Monte-Carlo lors du stage de préparation au quart de finale de coupe Davis.

Les circonstances de cette blessure restent mystérieuses. "On dit que je me suis blessé bêtement, j'ai entendu pas mal de choses là-dessus, a réagi Gaël Monfils. Je pense que je me suis blessé parce que j'étais fatigué. Mais on va toujours raconter des histoires..."

Le Parisien est néanmoins un patient particulier. L'an passé, à Madrid, il avait abandonné au deuxième tour pour une allergie au fromage.

GARCIA DIT OUF

Caroline Garcia, 155e mondiale, a mis fin à une série noire en remportant son premier tour lundi au tournoi de Cagnes-sur-Mer.

La Lyonnaise a dominé 6-2 6-2 la junior russe Irena Khromacheva et défiera en huitièmes de finale sa compatriote Stéphanie Foretz-Gacon, tête de série numéro huit de l'épreuve azuréenne. Sauf grosse surprise, Caroline Garcia devrait bénéficier d'une wild-card pour les Internationaux de France.

LA PÉRIODE FASTE DE DASNIÈRES DE VEIGY

Victorieux du Challenger d'Ostrava, Jonathan Dasnières de Veigy vit la plus belle période de sa carrière. Il pointe aujourd'hui au 152e rang mondial et prépare Roland-Garros en toute sérénité.

Ses bons résultats lui permettent même d'espérer une invitation pour le grand tableau. Quel contraste avec 2011 où il traînait sa peine dans les allées après s'être vu refuser une wild-card pour les qualifications! Comme consolation, il avait échauffé Roger Federer le matin de sa finale.

JEANPIERRE SE FAIT UN NOM

Julien Jeanpierre commence à se faire une belle réputation sur le circuit. Appelé comme sparring-partner de Victoria Azarenka l'hiver dernier puis il y a une quinzaine de jours à Monte-Carlo, le Français accompagne Jo-Wilfried Tsonga au Masters 1000 de Madrid.

D'après ce qu'on a pu observer, il joue plutôt le rôle d'un coach. Le numéro un français débutera son tournoi mercredi face à Ryan Harrison, qu'il avait dominé en Coupe Davis. L'Américain a fêté ses vingt ans lundi en battant l'Ukrainien Sergy Stakhovsky.

PAIRE A GOMMÉ DES DÉFAUTS DE JEUNESSE

Benoît Paire a évidemment atteint le meilleur classement de sa carrière après sa première finale à Belgrade. L'Avignonnais pointe aujourd'hui à la 67e place, ce qui réjouit Edouard Roger-Vasselin, l'un de ses meilleurs amis sur le circuit.

"Je suis vraiment heureux pour lui, c'est un combattant, un 'matcheur', estime Edouard Roger-Vasselin. Attention, il est toujours un peu 'fou-fou' mais il commence à mieux manger. Il est jeune, il peut se permettre mais je n'hésite pas à lui donner des petits conseils, ça lui servira pour plus tard."

Benoît Paire reprendra la compétition la semaine prochain au Challenger de Bordeaux, le club où il est licencié.

Eric Salliot, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant