La Gaule, 2 millions de sangliers !

le
0
Dans de nombreux départements, le nombre de sangliers a littéralement explosé. Les «bêtes noires» sont partout, à la campagne? comme en ville. Et le coût de leurs dégâts, pour les cultures, dépasse les 50 millions d'euros annuels.

Haro sur la «bête noire». Les sangliers sont partout. Dans les rues des grandes villes, comme la semaine dernière dans le centre de Chambéry, où une compagnie en maraude a semé la panique. Dans les cultures agricoles, où leurs dégâts annuels se chiffrent à plus de 50 millions d'euros. Voire dans les jardins et les potagers en bordure des maisons. Plus préoccupant encore, ils sont désormais à l'origine de plus de 60 % des quelque 40.000 accidents de la route impliquant chaque année des animaux sauvages. Au point que, depuis 2009, un «plan national de maîtrise du sanglier» a été mis en place - par Jean-Louis Borloo - pour permettre aux préfets d'organiser des battues administratives et de réguler dans l'urgence les populations.

P...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant