La gauche s'empare du débat sur la diplomatie française

le
0
RÉACTIONS - Les critiques de l'opposition se multiplient après la publication d'une tribune de diplomates dénonçant «l'amateurisme» de la politique étrangère de la France. La majorité dénonce une stratégie politique, à 15 mois de la présidentielle.

Traditionnellement objet de consensus, la politique extérieure de la France est devenue l'enjeu de débats politiques partisans. Mardi, une tribune de diplomates publiée dans le Monde a mis le feu aux poudres. «Amateurisme», «impulsivité»... Le groupe anonyme a fait part de son mal-être en accusant le président Nicolas Sarkozy et son entourage d'être responsables de multiples errements de la diplomatie française en Tunisie, Egypte ou au Mexique. La gauche, qui avait pour l'instant concentré ses attaques sur Michèle Alliot-Marie au moment des révélations du Canard Enchaîné, a élargi sa critique et emboîté le pas de ces diplomates frondeurs.

Avec des mots soigneusement choisis, Martine Aubry a déclaré mercredi que «la diplomatie française n'existe plus». «On confond les contrats et la diplomatie et c'est pour ça que la France se rétrécit dans le monde, que sa voix ne porte plus», a jugé la patronne du Parti socialiste. Selon elle, la France doit «défendre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant