La gauche reste hostile au vote d'une règle d'or

le
2
Si l'accord conclu à Bruxelles promeut le principe d'une supervision centralisée des budgets nationaux de la zone euro, les socialistes n'ont pas changé d'avis.

L'accord intervenu dans la nuit de jeudi à vendredi au cours du sommet européen de Bruxelles met en avant le principe d'une supervision centralisée des budgets nationaux en zone euro. La chancelière allemande Angela Merkel a beaucoup plaidé en faveur d'une union budgétaire renforcée, ce qui pose à nouveau la question du vote d'une règle d'or d'équilibre des comptes publics en France.

Sous le précédent quinquennat, l'UMP avait tenté, en vain, de faire inscrire la règle d'or dans la Constitution. Le gouvernement dirigé par François Fillon avait dû renoncer à convoquer le Parlement en Congrès à Versailles, car la gauche étant résolument hostile à cette révision constitutionnelle, il n'y aurait pas eu la majorité requise des trois cinquièmes pour l'adopter.

«J'attends une stratégie»

À l'aube du nouveau quinquennat, en dépit des fortes turbulences de la zone euro, les socialistes n'ont pas changé d'avis. «Moi, ma règle d'or, c'est la parole du premier ministr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le dimanche 1 juil 2012 à 10:20

    SPEEDY36. Vous avez raison. Il ne faut surtout rien changer. Il faut continuer à augmenter les dépenses publiques. Pour plus de justice, de bonheur et de progrès social, grâce à un grand service public servi par un nombre de fonctionnaires et d'enseignants plus nombreux. Le chômage disparaîtra. La sécurité sera garantie. L'industrie se redressera et la France gagnera le prochain mondial de Football. Renversant non ?

  • speedy36 le dimanche 1 juil 2012 à 09:20

    règle d'or inutile = comme le gros qui va placarder sur son frigo : INTERDIT D'OUVRIR EN DEHORS DES HEURES DE REPOS !!!!! - et l'UMP qui a plombé depuis dix ans les finances publiques, qui donnent des lecons de gestion au PS, c'est le monde à l'envers !!!!