La gauche prend les rênes de la Roumanie

le
0
L'instabilité politique menace les réformes économiques imposées par le FMI.

En Roumanie, c'est un socialiste, Victor Ponta, qui a succédé vendredi soir au premier ministre de centre droit Mihai Razvan Ungureanu. Au pouvoir depuis moins de trois mois, le gouvernement de M. Ungureanu avait été renversé dans la journée à la suite du vote d'une motion de censure déposée par l'Union sociale libérale (USL), une coalition d'opposition formée de sociaux-démocrates et de libéraux. Mihai Razvan Ungureanu avait lui-même succédé début février à Emil Boc, contraint à la démission à la suite d'une vague de manifestations dans le pays dénonçant sa politique d'austérité.

Victor Ponta dispose de dix jours pour former un cabinet qui devra être ensuite approuvé par le Parlement. Son mandat sera limité, puisque des élections législatives sont prévues en novembre. «Je vais essayer d'assurer une gouvernance qui redonne aux Roumains l'espoir que les choses peuvent évoluer dans la bonne direction», a déclaré le nouveau premier ministre désigné. D

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant