La gauche n'aurait pas de majorité absolue aux législatives

le
3
La gauche n'aurait pas de majorité absolue aux législatives
La gauche n'aurait pas de majorité absolue aux législatives

PARIS (Reuters) - La gauche parlementaire serait en tête du premier tour des élections législatives avec un score cumulé de 45% s'il avait lieu dimanche prochain, l'UMP et ses alliés étant crédités de 35% des intentions de vote, selon un baromètre Ipsos-Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde.

"Le rapport de forces est favorable à la gauche. Mais la victoire s'annonce d'une ampleur mesurée. C'est tout sauf une déferlante. On ne se dirige pas vers une majorité absolue du PS", note Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos.

Le Parti socialiste et ses alliés (Parti radical de gauche, Mouvement républicain et citoyen, divers gauche) recueilleraient 31%. Le Front de gauche est crédité de 8% des intentions de vote, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de 6%, l'extrême gauche de 1,5%.

Le Front national obtiendrait 15%, le Mouvement Démocrate (MoDem) 2%, et les candidats divers 1,5%. Douze pour cent des personnes interrogées ne se prononcent pas.

Cinquante six pour cent des personnes interrogées ne souhaitent pas de cohabitation.

Cette étude a été réalisée par téléphone les 25 et 26 mai 2012 auprès d'un échantillon de 962 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 66michel le mardi 29 mai 2012 à 11:49

    bien voilà c'est passé!!! mais gaffe, y a de la parano chronique dans l'air du temps,et le moindre mot peut être interprété comme du racisme ou autre par certaines assos dont j'éviterai bien évidemment de citer......

  • Georg47 le mardi 29 mai 2012 à 09:41

    Une seule b onne nouv elle : Modem = 2% c'est-à-dire rien du tout grâce à la trahison de Bayrou.Qui peut dire qu'il ne roule pas pour Hollande ?

  • M7361806 le mardi 29 mai 2012 à 09:29

    Vive le capitalisme des affaires géré par les socialistes