La gauche italienne rafle la mise aux municipales

le
0
Cent jours après leur percée aux législatives, le centre droit de Berlusconi et le parti de Beppe Grillo enregistrent un net reflux.

Seize: c'est le nombre de grandes mairies remportées par la gauche au second tour des municipales partielles qui se sont déroulées ce week-end. La consultation s'achève par une forte affirmation de la gauche, un recul assez net du PDL de Silvio Berlusconi, une Ligue du Nord étrillée dans ses bastions historiques et l'effondrement du Mouvement 5 étoiles (M5S) de Beppe Grillo, qui avait recueilli huit millions et demi de voix aux élections législatives des 24 et 25 février. Ce résultat conforte la stratégie du président du Conseil Enrico Letta, qui conduit depuis deux mois un exécutif de coalition.

Cinq millions d'électeurs étaient convoqués aux urnes. À peine un sur deux (48,6%) s'y est rendu, une participation en recul de onze points par rapport au premier tour, disputé il y a quinze jours. Plus de 267.000 électeurs sont re...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant