La gauche doit surmonter un livre "ni fait ni à faire"-Cambadélis

le
3
    PARIS, 17 octobre (Reuters) - La gauche doit surmonter le 
livre "ni fait ni à faire" de confidences de François Hollande à 
des journalistes pour conserver une chance de remporter la 
présidentielle, a estimé lundi le premier secrétaire du Parti 
socialiste, Jean-Christophe Cambadélis. 
    La publication d'"Un président ne devrait pas dire ça" a 
provoqué la désapprobation des Français et l'irritation de 
nombreux responsables de gauche, certains s'interrogeant sur la 
volonté du chef de l'Etat d'être effectivement candidat pour 
l'élection présidentielle de l'an prochain.   
  
    François Hollande a dit "entendre les doutes" mais répété 
qu'il se prononcerait début décembre sur son éventuelle 
candidature, dans un entretien aux journaux du groupe Ebra. 
  
    "L'essentiel", c'est l'offensive de la droite, déclare 
Jean-Christophe Cambadélis dans un éditorial diffusé sur le site 
internet du Parti socialiste. "Si nous ne faisons pas attention, 
si la gauche se fractionne, si elle n'est pas en capacité de se 
rassembler (...) nous n'aurons que nos yeux pour pleurer." 
    "L'accessoire, c'est un livre ni fait ni à faire de 
confidences, qui auraient dû rester des confidences, et qui, 
certes, pose (la question de-NDLR) ce que devrait être ou ce que 
doit être ou ce qu'est l'action gouvernementale ou l'action d'un 
président de la République, mais ceci a été dévoyé par quelques 
formules répétées ici ou là, hors de leur contexte", 
ajoute-t-il.    
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6784830 il y a 10 mois

    c'est facile de devenir euro député l'ex syndicale Edouard Martin à saisi le bon moment avec Florange, il ose se présenter aucune honte, il n'a rien fait.

  • opelin il y a 10 mois

    L'honnêteté en politique n'a jamais payée. Le problème c'est qu'avec un bon bilan ça pourrait passer mais là ...

  • g.marti4 il y a 10 mois

    En tout cas même s'il ne fallait pas le dire il a raison, le monde judiciaire est intouchable, il n'y a que la vérité qui fâche.