La gauche brésilienne à l'assaut de São Paulo

le
0
Fernando Haddad, le candidat à la mairie du parti de Lula, pourrait conquérir la capitale économique du pays réputée pour son conservatisme.

Les organisateurs de l'agenda de la présidente Dilma Rousseff ont frôlé la catastrophe. Vendredi dernier, ils avaient programmé sa participation à un événement de campagne de Fernando Haddad, candidat à la mairie de São ­Paulo à la même heure que le dernier épisode d'Avenida Brasil, le feuilleton à sensation qui tient en haleine des dizaines de millions de Brésiliens depuis neuf mois. Un fiasco évité de justesse en repoussant le meeting au lendemain. Car l'enjeu est de taille: pour la première fois depuis 2000, le Parti des travailleurs (PT), de Dilma Rousseff et de son prédécesseur Luiz Inacio Lula da Silva, est en passe, ce dimanche, de conquérir la première ville du pays, à l'issue d'une élection, là encore, digne d'une telenovela.

Le choix des acteurs tout d'abord. ­Marta Suplicy, maire de São Paulo entre 2000 e...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant