La gare de triage de Drancy inquiète les riverains

le
0
La seule gare de triage d'Île-de-France voit transiter chaque année plus de 10.000 wagons transportant des produits chimiques ou nucléaires dangereux. Municipalité et riverains militent pour un déplacement de ces convois vers des zones non-urbaines.

C'est le deuxième incident en moins de deux semaines. Lundi, un wagon transportant des déchets nucléaires à destination de l'usine de retraitement d'Areva à la Hague (Manche) a déraillé au niveau de la gare de triage de Drancy. Le train, qui contenait 6 tonnes de combustible nucléaire, ne s'est heureusement pas renversé, et aucune fuite n'a été détectée par les autorités sanitaires. Le 11 décembre, un autre train transportant habituellement des produits chimiques, mais ce jour-là vide, a lui aussi déraillé dans la même gare. Ces cas ne sont hélas pas rares. Selon la mairie, il se produit en moyenne un incident tous les trois mois.

Problématique lorsque l'on sait que la gare de triage de Drancy, l'une des troi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant