La Garde Républicaine coûte trop cher

le
38
La Garde Républicaine coûte trop cher
La Garde Républicaine coûte trop cher

La Garde Républicaine coûte chaque année 280 millions d'euros aux finances publiques. Un montant trop important, selon la Cour des comptes, car «les missions de la Garde répondent davantage à des objectifs de prestige qu'à des besoins de sécurité». Par conséquent, une «réduction» des moyens «serait possible».

Pour la haute juridiction, «les gardes républicains statiques ne seraient pas en mesure à eux seuls de faire face à des tentatives d'intrusion organisées». Selon la Cour, la réduction des moyens nécessiterait une révision des «services d'honneur» et des moyens pour assurer la sécurité de l'Assemblée et du Sénat à «moindre coût», en prenant en compte l'ensemble des forces de sécurité (NDLR : dont la police) présentes à proximité ou les possibilités de la vidéosurveillance.

Ces observations de la Cour des comptes sont publiées dans un référé, des observations adressés aux ministres sur des irrégularités ou des fautes de gestion commises par des services de l'Etat.

2859 hommes et femmes, militaires et civils

La «Garde», l'un des symboles de la République, protège les «palais nationaux» (69% de son activité) et assure des «services d'honneur», comme les escortes du président de la République lors des cérémonies. Elle compte deux régiments d'infanterie, un régiment de cavalerie (dernière unité montée de l'armée française), un orchestre et le choeur de l'Armée française, soit 2859 hommes et femmes, militaires et civils.

Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, se dit «favorable» à une étude sur l'«adaptation des moyens de protection des palais nationaux», tout en soulignant que ces bâtiments sont des «lieux particulièrement sensibles au regard de menaces multiples, au premier rang desquelles la menace terroriste».

Par ailleurs, la Cour relève que des prestations réalisées pour des tiers par la Garde «ne sont pas facturées de manière adéquate» et demande la...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pmessag2 le mercredi 8 mai 2013 à 13:29

    La Garde Républicaine est constituée de gendarmes dont les missions d'apparat et de protocole ne sont qu'une petite partie de leur activité.Il faut arreter de dire n'importe quoi !!! surtout quant on ne sait pas de quoi on parle ...

  • SuRaCtA le mercredi 8 mai 2013 à 09:51

    C'est bien ce qui leur fait peur slivo, la Belgique n'a pas eu de gouvernement effectif (juste un gouvernement chargé d'expédié les affaires courante mais sans prendre de decision engagant l'avenir) durant 521 jours et ne s'en portait pas plus mal...

  • slivo le mardi 7 mai 2013 à 21:58

    Si on commence à supprimer tout ce qui coute cher et ne sert à rien, c'est la fin du monde politique !

  • psdi le mardi 7 mai 2013 à 20:02

    Mais qui pourrait être contre : Les moyens de ce symbole de la République pourraient être réduits, selon la Cour des comptes, car ses missions répondent davantage « à des objectifs de prestige qu'à des besoins de sécurité ».

  • psdi le mardi 7 mai 2013 à 19:51

    On n'a plus les moyens de se payer ce genre de type. Fini le folklore. Quand on vous dit qu'on pourrait très facilement baisser les dépenses de l'état. Vous en avez encore une fois la preuve.

  • SuRaCtA le mardi 7 mai 2013 à 18:07

    La garde républicaine coute trop cher et ne sert à rien ! C'est un vestige du passé, mais un luxe inutile en temps de crise...

  • Cambio17 le mardi 7 mai 2013 à 17:23

    "La Garde, elle ne se rend pas, elle meurt..." Maréchal NEY (1815)

  • cire001 le mardi 7 mai 2013 à 17:13

    pauvre France, on devrait aussi privatiser l'Elysées, ou organiser des fiestas au palais du Luxembourg (Sénat) ou dans les travées de l'assemblée nationale (encore que là, ce soit déjà fait)

  • cire001 le mardi 7 mai 2013 à 17:11

    Là sur le budget de la défense, il y a toujours des économies à faire à la différence des autres ministères.Il est certain que le gouvernement va écouter le Conseil d'état avec la plus grande attention, quand en général il s'en contre…fout

  • knbskin le mardi 7 mai 2013 à 16:57

    Hmmm ... Non, charleco ... Ces gens sont avant tout des gendarmes ... avec leur entraînement et leurs responsabilités. Et kerpiou a tout à fait raison : il est beaucoup plus facile de diminuer les crédits des armées que de s'attaquer à la clientèle électorale du PS : la grande masse des planqués et des fonctionnaires inutiles.