La garde alternée des enfants en discussion

le
0
Une centaine de députés UMP veulent que la «résidence alternée» s'applique par préférence.

La garde alternée des enfants pourrait-elle devenir la règle en cas de divorce? C'est ce que souhaitent près d'une centaine de députés de la majorité. Selon la proposition de loi qu'ils viennent de déposer, la garde alternée de l'enfant serait décidée à défaut d'un accord en cas de séparation des parents. Et ce serait au parent opposé à ce choix de justifier sa position.

Les associations de pères font partie des plus fervents soutiens de ce texte: ils considèrent que ces derniers sont le plus souvent lésés dans les décisions de justice, la garde étant toujours très majoritairement confiée à la mère.

Une semaine chez papa, une semaine chez maman? Créée en 2002, la résidence alternée est aujourd'hui «très peu utilisée» selon le texte de la proposition de loi, concernant moins de 14% de l'ensemble des divorces prononcés en France en 2009, selon des chiffres du ministère de la Justice.

Reste que si cette formule reste minoritaire, elle a de plus en plus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant