« La garde à vue est une partie de poker menteur »

le
0
Des avocats ont obtenu l'anuulation d'une garde à vue car ils n'avaient pas pu consulter le dossier de leur client.

Les avocats parisiens se sont démenés en vain devant les officiers de police judiciaire (OPJ) pendant la nuit de la Saint-Sylvestre. La veille, Alexandre Vermynck avait obtenu avec un autre jeune avocat, Paul Fortin, et pour la première fois, l'annulation d'une garde à vue car ils n'avaient pas pu consulter le dossier de leur client.

Dans la nuit du 31 décembre, alors que les deux avocats étaient de permanence à Paris pour les gardes à vue criminelles, l'OPJ leur a néanmoins refusé l'accès au dossier de leur client. «Il n'a pas voulu parler au procureur de notre demande. Il n'est donc pas possible de savoir comment ce dernier aurait réagi», raconte Alexandre Vermynck. Comme d'habitude, le policier a dans un premier temps signalé oralement aux avocats que leur client était soupçonné d'une tentative de meurtre. Sans autre précision. Ils ont e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant