La garde à vue du suspect de Disneyland Paris prolongée

le
0
 (Actualisé avec parquet de Meaux) 
    PARIS, 29 janvier (Reuters) - La garde à vue de l'homme 
arrêté jeudi en possession de deux armes à Disneyland Paris a 
été prolongée de vingt-quatre heures mais aucun lien n'a été 
établi avec un acte terroriste, a annoncé le parquet de Meaux 
(Seine-et-Marne). 
    La jeune femme qui se trouvait avec le suspect a été 
retrouvée et entendue, mais "aucun élément ne permet de 
l'incriminer dans une quelconque complicité", précise-t-il dans 
un communiqué.  
    L'homme de 28 ans a été arrêté jeudi après-midi lorsque sa 
valise a déclenché une sonnerie au passage d'un portique de 
sécurité de l'Hôtel New York, dans le parc d'attractions à l'est 
de Paris. 
    "Au vu des premiers éléments, on s'éloigne très clairement 
d'une velléité d'attaque", a dit à Reuters une source policière. 
    Selon une autre source, l'homme a déclaré aux enquêteurs 
transporter des armes -- un pistolet automatique de calibre 7.65 
et un pistolet de plus petit calibre -- pour "se protéger". 
    Le suspect "a fait part de sa volonté de conserver les armes 
et munitions en sa possession afin qu'elle ne puissent pas être  
récupérées par d'autres personnes, sa domiciliation étant en 
cours de transfert donc instable", précise le parquet. 
    L'homme est connu sur le plan judiciaire "exclusivement pour 
du contentieux routier", ajoute-t-il. 
    Un Coran en français a également été découvert dans sa 
valise. 
    La jeune femme qui l'accompagnait s'était éclipsée au moment 
de son arrestation. Elle était recherchée depuis et a été 
arrêtée à son domicile, selon une source policière. 
    L'enquête engagée sur un transport et une détention d'armes 
de catégorie B se poursuit classiquement sous la qualification 
initiale, précise le parquet. 
 
 (Sophie Louet et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant