La fusion de Janus et Henderson soulève des interrogations sur les bureaux français

le
0

(NEWSManagers.com) - En annonçant leur rapprochement le 3 octobre, Henderson Group et Janus Capital Group ont insisté sur leur complémentarité. De fait, près de 80 % des clients de Janus sont américains et 70 % des clients de Henderson sont Européens. Les redondances entre les gammes de fonds seraient également assez faibles.

En revanche, les sociétés de gestion ont toutes les deux un bureau à Paris. Il est encore trop tôt pour savoir ce qu'il adviendra de ces deux structures, mais on peut légitimement imaginer qu'elles seront regroupées. Reste à savoir qui prendra le " lead " sur le marché français et si l'ensemble des effectifs sera conservé.

Le bureau de Henderson est le plus ancien, ayant été ouvert en 2003, et le plus important, puisqu'il compte près de dix collaborateurs et que ses encours avoisineraient les 3 milliards d'euros, d'après des sources proches du dossier. En Europe continentale, Henderson gère un total de 25 milliards de dollars, sur ses 127 milliards de dollars, selon les données au 30 juin donnés lors de la présentation de la fusion. L'entité, qui couvre également Genève et Monaco, est dirigée depuis 2007 par Patricia Kaveh.

Le bureau parisien de Janus, ouvert en 2012, compte trois collaborateurs et affiche un encours qui se situerait autour du milliard de dollars, selon des sources non officielles, sur un total de 7 milliards de dollars en Europe continentale au 30 juin. Au total, Janus gère 195 milliards de dollars. Outre la France, cette structure parisienne couvre Monaco, la Belgique, la Suisse romande et le Luxembourg, et elle est dirigée par Julien Froger depuis 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant