La fusion AMR-US Airways pourrait être votée cette semaine

le
0
LA FUSION AMR-US AIRWAYS POURRAIT ÊTRE VOTÉE CETTE SEMAINE
LA FUSION AMR-US AIRWAYS POURRAIT ÊTRE VOTÉE CETTE SEMAINE

par Soyoung Kim

NEW YORK (Reuters) - Le projet de fusion entre les compagnies aériennes américaines US Airways Group et American Airlines (AMR) est en bonne voie et pourrait être annoncé dans la semaine, apprend-on de source proche du dossier.

L'accord, qui reste à finaliser, intervient plus d'un an et demi après le dépôt de bilan d'AMR en novembre 2011, et s'inscrit dans la lignée des rapprochements Delta-Northwest et United-Continental.

Les conseils d'administration des deux compagnies doivent se réunir en milieu de semaine, autour de mercredi, pour se prononcer sur le projet de fusion pour une annonce officielle en fin de semaine, indique-t-on. Les négociations se poursuivent et peuvent encore ne pas aboutir, prévient-on.

Les deux sociétés avaient d'abord pensé convoquer les conseils d'administration pour lundi, le jour où les créanciers d'AMR prévoient de se réunir, et pensaient annoncer un accord dès mardi. Mais AMR a besoin d'un délai supplémentaires pour finaliser les détails de l'accord, souligne-t-on.

L'échange de titres prévu devrait valoriser le nouveau groupe entre 10,5 et 11 milliards de dollars (environ huit milliards d'euros). Les créanciers d'AMR détiendraient 72% du capital et ceux de US Airways le reste. Dans le schéma actuel, US Airways est valorisée autour de trois milliards de dollars et AMR entre 7,5 et 8 milliards de dollars.

Delta Airlines affiche une capitalisation boursière de 12,4 milliards de dollars et United Continental de 8,7 milliards.

Le comité des créanciers d'AMR se réunit toujours lundi à New York, comme prévu.

MIEUX ARMÉE

La nouvelle compagnie, si elle est créée, sera mieux armée face à la concurrence United Continental Holdings et de Delta Air Lines.

Le nouveau groupe fusionné, qui devrait être numéro un mondial par le nombre de passagers transportés, devrait afficher un chiffre d'affaires de près de 39 milliards de dollars sur la base des chiffres de 2012, soit du même ordre que celui de United Continental (37,15 milliards).

Les compagnies estiment que leur rapprochement permettra de dégager environ un milliard de dollars supplémentaires en terme de chiffre d'affaires et/ou d'économies.

Selon l'accord conclu entre US Airways et les syndicats d'AMR l'an dernier, le nouveau transporteur volera sous la marque American Airlines et aura son siège à Fort Worth, au Texas, où se trouve celui d'AMR, indique-t-on. US Airways a son siège à Tempe, dans l'Arizona.

Dans le cadre de la fusion, US Airways quittera le groupement Star Alliance pour rejoindre Oneworld global, dont American Airlines et British Airways sont deux membres importants, dit-on de source proche du dossier.

Le PDG de US Airways, Doug Parker, deviendra le directeur général du nouveau groupe et celui d'AMR, Tom Horton, en sera le président jusqu'au printemps 2004, date à laquelle la nouvelle société tiendra sa première assemblée générale annuelle.

Tom Horton avait refusé une première approche de US Airways au tout début de la procédure de faillite. Il avait fait valoir que la compagnie souhaitait se sortir par elle-même du processus d'administration judiciaire et qu'elle étudierait une éventuelle opération de rapprochement par la suite.

Mais, après plusieurs mois de négociations avec ses créanciers ainsi qu'avec US Airways, Tom Horton a modifié son attitude et accepté d'étudier toutes les possibilités.

Avec Nick Brown et Karen Jacobs; Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant