La fuite de gaz en Chine provoquée par le dragage de sable

le
0
(Commodesk) La fuite survenue le 19 décembre sur un gazoduc appartenant à la Compagnie nationale chinoise de pétrole offshore (CNOOC) était due à des opérations de dragage de sable, pourtant interdites dans cette zone, annonce ce vendredi la compagnie, citée par l'agence de presse officielle Chine Nouvelle. Jusqu'à présent, les conséquences de l'accident n'avaient pas été déterminées, mais dès les premiers jours, la CNOOC évoquait des causes "externes à la compagnie".
Aucune fuite d'hydrocarbures n'a été signalée dans cette zone depuis l'annonce de la fuite, mais les opérations d'extractions ont été suspendues le temps de réparer les installations endommagées, ce qui pourrait prendre plusieurs semaines. Le manque à gagner en terme de production est évalué à près de 27.000 barils équivalent pétrole par jour.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant