La fuite d'un dissident fâche la police chinoise

le
0
VIDÉO - Le sort de l'avocat aveugle Chen Guangcheng provoque une crise entre Pékin et Washington

Lors de sa première visite en Chine comme chef de la diplomatie d'Obama, en 2009, Hillary Clinton avait suscité de vifs remous en déclarant que les droits de l'homme ne devraient pas gêner la relation sino-américaine. S'il se confirme que le dissident Chen Guangcheng a trouvé refuge à l'ambassade des États-Unis à Pékin, ce délicat arbitrage va s'imposer. D'autant que la secrétaire d'État américaine est attendue jeudi à Pékin, avec le secrétaire au Trésor Timothy Geithner, pour une session annuelle du dialogue stratégique et économique.

L'avocat aveugle, qui s'est échappé il y a une semaine de son domicile du Shandong, serait sous protection des États-Unis dans la capitale chinoise. Dans l'ambassade ou dans une autre enceinte relevant de la diplomatie américaine.

Pour l'heure, Washington comme Pékin se sont refusés à confirmer l'information. Mais selon l'organisation ChinaAid, basée aux États-Unis et proche de Chen, le dissident serait «sous protection amér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant