La fronde gagne la régie de France Télévisions

le
0
Rémy Pflimlin a été interpellé par les salariés au sortir d'un comité de direction jeudi dernier.

Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions, se serait bien passé de ce nouvel incendie qui couve au sein de sa régie publicitaire. Menacé d'une grève s'il ne retire pas son plan de départs, occupé à sauver France 2 dont les audiences en avant-soirée ont dévissé, voilà que le PDG du groupe audiovisuel public doit maintenant affronter la colère des salariés de la régie, ­juteuse pépite dont l'éclat s'est peu à peu terni au fil du temps.

Jeudi dernier, au sortir d'un conseil d'administration, le dirigeant est venu, comme il en a l'habitude, faire un point auprès des équipes. «Pflimlin a été pris à partie par les salariés», confie un témoin de la scène. Habituellement, ces derniers sont pourtant du genre policés. C'est dire le ­niveau de tension qui règne chez les salariés de la régie.

Motif de leur courroux? L'incompréhension totale face à la poli...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant